Produits et critères

Un Site 2000 watts est fondé sur les objectifs de la Société à 2000 watts. Il satisfait par ailleurs à des critères relevant de six domaines: un système de gestion transparent, une communication participative, une utilisation diversifiée du site, un système durable d’approvisionnement et d’élimination (énergie, eau, déchets), des bâtiments économiquement optimaux, respectueux des ressources et du climat et la mobilité.

Un certificat, trois formes

En fonction de la phase dans laquelle un site se trouve, il peut être certifié en tant que Site 2000 watts « en développement », « en exploitation » ou « en transformation ».

icon
En développement

Pour les nouveaux sites qui se trouvent actuellement en phase de planification ou de réalisation. L’état souhaité du site ne peut être constitué que de 20 % de bâtiments existants maximum.

icon
En exploitation

Pour les nouveaux sites pour lesquels plus de 50 % de la surface de bâtiments sont déjà utilisés.

icon
En transformation

Pour les sites/quartiers existants qui n’ont pas encore été planifiés conformément aux critères des Sites 2000 watts, mais qui aspirent à devenir plus durables au cours d’une modernisation.

Distinction complémentaire ZERO

En plus du certificat Site 2000 watts, un site particulièrement durable peut encore se voir décerner la distinction complémentaire ZERO (possible dans toutes les formes, « en développement », « en exploitation » ou « en transformation »). Celle-ci atteste du fait que l’énergie requise pour l’exploitation provient exclusivement d’énergies renouvelables, de rejets de chaleur ou de déchets. Cela signifie qu'il n'y a pratiquement aucune émission de gaz à effet de serre pendant l’exploitation pour l’électricité, la chaleur, les rejets de chaleur et la chaleur à distance. Un site pourvu de la distinction complémentaire ZERO satisfait dès aujourd’hui (et pas uniquement en 2050), de manière démontrable, le troisième objectif de la Société à 2000 watts: « un approvisionnement énergétique 100 % renouvelable ». Il contribue par ailleurs à l’objectif « zéro émission nette » de la stratégie énergétique nationale.

Critères:
durabilité énergétique et sociale

Les critères auxquels un Site 2000 watts doit satisfaire s’appuient sur les objectifs de la Société à 2000 watts. Ils visent donc particulièrement l’efficacité énergétique, la neutralité climatique (zéro émission nette) et l’approvisionnement énergétique renouvelable. Les Sites 2000 watts doivent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et contribuer à la protection du climat au moyen d’un éventail de mesures aussi varié que possible. Les Sites 2000 watts certifiés couvrent d’ores et déjà leurs besoins en énergie en exploitation avec 90 % d’énergies renouvelables en moyenne.

Au-delà des strictes exigences en matière d’énergie et de protection du climat, un Site 2000 watts implique aussi une vie de quartier durable et animée et le bien-être de celles et ceux qui l’utilisent: droit de regard, offre diversifiée de services sur place, bonne cohabitation, courtes distances, offres de partage (sharing), bâtiments bien isolés pour un climat intérieur agréable ainsi que mobilité durable. Toutes ces mesures favorisent le bien-être des locataires et la mise en place d’une communauté stable appelée à durer.

La voie vers le Site 2000 watts

Dans le cadre de la certification, les Sites 2000 watts « en développement » sont directement planifiés et réalisés de sorte à pouvoir apporter une contribution notable à la réalisation des objectifs de la Société à 2000 watts. Les sites « en exploitation » doivent quant à eux s’en justifier de manière définitive. Les sites existants qui aspirent à une certification « en transformation » élaborent une voie de transformation pour atteindre les objectifs à une échéance précise (maximum 20 ans).

Critères quantitatifs

Pour être certifié, un site doit satisfaire à des critères quantitatifs et qualitatifs. Sont utilisées comme critères quantitatifs les valeurs cibles tirées de la voie SIA actuelle vers l’efficacité énergétique (cahier technique SIA 2040). Les valeurs cibles varient en fonction de la catégorie de bâtiment. Elles diffèrent par ailleurs pour les constructions nouvelles, les transformations et les bâtiments existants.

L’aide au calcul II permet de calculer et de justifier les valeurs.

Emissions de gaz à effet de serre

Sont comptabilisées dans le bilan, pour la totalité du site, les émissions de gaz à effet de serre liées à

  • la construction (fabrication des matériaux de construction et des composants des installations techniques des bâtiments, maintien, rénovation et élimination du bâtiment)
  • l’exploitation (énergie livrée, énergie rétrocédée, autoproduction)
  • la mobilité quotidienne liée au site (exploitation, énergie grise des véhicules, énergie grise des infrastructures)

Exemples de valeurs pour la catégorie Habitat

Valeur cible pour les émissions de gaz à effet de serre pour les constructions nouvelles: 16.5 kg/m²

  • Valeur indicative construction: 8.5 kg/m²
  • Valeur indicative exploitation: 2.5 kg/m²
  • Valeur indicative mobilité: 5.5 kg/m²

Valeur cible pour les émissions de gaz à effet de serre pour les transformations: 15.5 kg/m²

  • Valeur indicative construction: 5.0 kg/m²
  • Valeur indicative exploitation: 5.0 kg/m²
  • Valeur indicative mobilité: 5.5 kg/m²
Consommation d’énergie primaire

Sont comptabilisées dans le bilan, pour la totalité du site,

  • la consommation d’énergie primaire non renouvelable pour la construction, l’exploitation et la mobilité
  • la consommation d’énergie primaire totale (représente la consommation de ressources) pour la construction, l’exploitation et la mobilité

Exemples de valeurs pour la catégorie Habitat

Valeur cible pour l’énergie primaire non renouvelable pour les constructions nouvelles: 440 MJ/m²

  • Valeur indicative construction: 110 MJ/m²
  • Valeur indicative exploitation: 200 MJ/m²
  • Valeur indicative mobilité: 130 MJ/m²

Valeur cible pour l’énergie primaire non renouvelable pour les transformations: 440 MJ/m²

  • Valeur indicative construction: 60 MJ/m²
  • Valeur indicative exploitation: 250 MJ/m²
  • Valeur indicative mobilité: 130 MJ/m²
Limites du système

Le bilan ne tient pas compte de l’alimentation, des biens de consommation et de la mobilité occasionnelle (p. ex. pour les loisirs).

Critères qualitatifs

Le catalogue de critères pour les exigences qualitatives vaut pour les trois formes de certificat (en développement, en exploitation, en transformation). Les conseillers et conseillères Site 2000 watts évaluent les critères qualitatifs au moyen d’un outil de gestion.

1. Système de gestion

1.1 Organisme responsable du site

L’organisme responsable du site est organisé selon un caractère contraignant sur le long terme. Il dispose des pleins pouvoirs pour ce qui est de mettre en œuvre les mesures nécessaires à l’obtention et au maintien du certificat Site 2000 Watts.

1.2 Principes directeurs et cahier des charges

L'organisme responsable du site a réglementé de manière contraignante à tous les niveaux, les objectifs, tâches et responsabilités liés aux thématiques de la Société à 2000 watts (efficacité énergétique, neutralité climatique, approvisionnement énergétique renouvelable) et les a appuyés sur un fondement d’ordre supérieur. Les contenus doivent également être transmis de manière contraignante aux utilisatrices et utilisateurs.

1.3. Monitoring

Un monitoring à long terme relève et évalue l’énergie consommée et les gaz à effet de serre émis sur le site (pour l’exploitation des bâtiments et la mobilité quotidienne liée au site). Le comportement en matière de mobilité est également relevé en exploitation.

1.4 Contrôle, commande

L’organisme responsable du site met en œuvre une gestion de la qualité à tous les niveaux afin d’atteindre et de maintenir les objectifs quantitatifs et qualitatifs – et donc le certificat Site 2000 Watts.

2. Communication, coopération, participation

2.1 Participation

L’organisme responsable du site répertorie les partenaires pertinents pour la planification, la réalisation et l'exploitation du site, analyse leurs rôles et les implique de manière adéquate dans le processus.

2.2 Informations et offres pour les utilisateurs

L'organisme responsable du site sensibilise les utilisatrices et utilisateurs à une utilisation efficace de l'énergie et à un comportement en matière de mobilité respectueux de l'environnement à travers des informations et offres régulières.

2.3 Rôle de modèle

L'organisme responsable du site communique régulièrement en externe les activités exemplaires qu’il met en œuvre pour atteindre les objectifs de la Société à 2000 watts. Il donne de la visibilité aux succès. Pour ce faire, il définit différentes parties prenantes et les sollicite. 

3. Utilisation du site et urbanisme

3.1 Urbanisme

Le concept de développement urbain est établi et déterminé de manière contraignante dans le cadre d'un processus coopératif. Un processus de sélection adéquat, également basé sur les critères de la Société à 2000 watts, est choisi à cette fin. Des mesures sont prises pour atténuer les répercussions négatives du développement du site sur le climat urbain.

3.2 Diversité de l’utilisation

L'organisme responsable du site analyse la gamme d’utilisations actuelle et attendue et assure un mix diversifié d’utilisations et d’utilisateurs sur le site, harmonisé par rapport aux zones urbanisées et espaces libres environnants, de façon à obtenir une mixité sociale et une haute densité de fonctions et d'interactions.

3.3 Espaces semi-publics et publics

L'organisme responsable du site veille à ce que le site dispose de suffisamment de surfaces en rez-de-chaussée prêtes à accueillir du public et d'espaces intérieurs et extérieurs qui puissent être utilisés comme zones de rencontre, de manière à garantir une qualité élevée du séjour et l’animation du site.

3.4 Approvisionnement local

Il existe sur le site et dans le voisinage immédiat des institutions sociales et des offres en biens de consommation courante. Celles-ci s’appuient sur la structure des utilisatrices et utilisateurs. De telles offres de services permettent à la population de privilégier un mode de vie fondé sur une consommation plus basse des ressources.

4. Approvisionnement et élimination

4.1 Energie

L'énergie consommée sur le site est produite en grande partie sur place (sur le site) ou produite localement et présente une qualité écologique élevée.

4.2 Ressources en eau

L'approvisionnement en eau et la consommation d'eau sur le site suivent le principe de l'efficacité des ressources. La consommation d’eau est régulièrement contrôlée et optimisée.

4.3 Déchets et recyclage

La production de déchets doit être réduite ou totalement évitée. Les déchets sont collectés séparément sur le site pour pouvoir être recyclés au mieux ou utilisés comme énergie. Les quantités de déchets sont régulièrement contrôlées et optimisées.

5. Bâtiments

5.1 Rentabilité

La rentabilité sur le long terme (coûts du cycle de vie) joue un rôle important dans les décisions d'investissement pour les produits et services de l'organisme responsable du site.

5.2 Stratégie bâtiments

L’organisme responsable du site définit la stratégie bâtiments selon l’état souhaité en s’appuyant sur des processus de sélection/décisions qualifiés.

5.3 Standards de construction / optimisation de l’exploitation

L’organisme responsable du site vise les meilleurs standards de construction possibles avec de strictes exigences en matière d’énergie et de protection du climat ainsi que de construction durable, les met en œuvre et veille à optimiser l’exploitation des bâtiments.

5.4 Densité d’occupation

Sur le site, les surfaces par personne sont optimisées de manière à soutenir les objectifs de la Société à 2000 watts. En effet, plus il y a de personnes qui vivent et travaillent sur un site, plus les répercussions environnementales et les consommations énergétiques par personne diminuent.

6. Mobilité

6.1 TIM

L’organisme responsable du site optimise le trafic individuel motorisé (TIM) en orientant le stationnement automobile à la baisse et en imputant les coûts à ceux qui les occasionnent. Il se sert des bénéfices pour financer des solutions alternatives à la mobilité automobile ou pour créer des incitations en faveur d’une mobilité durable.

6.2 Trajets à pied ou à vélo

L’organisme responsable du site encourage les trajets à vélo grâce à des places de stationnement pour vélos situées de façon optimale et dont le nombre répond au moins aux besoins. Les places de stationnement satisfont à des exigences de qualité élevées. L'organisme responsable du site veille à ce que les chemins destinés aux trajets à pied ou à vélo sur le site soient attrayants et sécurisés.

6.3 Transports publics et mobilité combinée

L'organisme responsable du site s’engage à ce qu’il existe des solutions alternatives à une mobilité automobile qui soient attrayantes et correspondent aux besoins des utilisateurs. L'organisme responsable du site veille à analyser régulièrement les besoins et à optimiser les offres en fonction.

Critères détaillés